La faim, la foi et le feu

LA FAIM, LA FOI ET LE FEU

 

Les moments où les esprits et les corps, que ce soient chez les pèlerins ou chez les locaux, sont très nombreux dans les chroniques de la première croisade. Dans ces trois textes, l’Anonyme normand, qui suit les armées d’Italie du Sud, évoque son vécu dans la croisade, mais réécrit quelques années plus tard.

RÉFÉRENCES

 

Textes de l’Anonyme normand

  • Traduction par Louis Bréhier, Histoire anonyme de la première croisade, Paris, éditions « Les Belles Lettres », 1964 (1924)
Retour aux bulles…

Musique

2019-09-28T09:47:39+01:00