1088 / 480 – Eudes de Châtillon est élu pape sous le nom d’Urbain II

En 1073 est élu le pape Grégoire VII. Il entreprend un ensemble de réformes qui visent à imposer l’Église dans l’Occident chrétien face au pouvoir temporel des rois et surtout de l’empereur du Saint Empire romain germanique. Elles visent également à reprendre en main les mœurs des clercs (qui pratiquent le concubinage, le sexe et le mariage), à calmer les violences des nobles, à affermir l’indépendance de l’Église. C’est ce qu’on appelle la réforme grégorienne. Elle fait du pape une figure cruciale du paysage politique de l’Occident latin. 

En 1079, il nomme cardinal le grand prieur de Cluny Eudes de Châtillon, un de ses fidèles. A la fois conseiller et élève de Grégoire, il poursuit dès son élection en tant que pape en 1088 l’œuvre de son maître. En difficulté avec les Normands qui avancent en Italie, et toujours en lutte contre l’empereur germanique Henri IV, le nouveau pape se rapproche d’Alexis Ier Comnène. Il lève alors l’excommunication lancée contre l’empereur byzantin quelques années plus tôt.

2019-09-02T14:40:45+02:00