Début 1098 / 491 – Bohémond veut s’approprier Antioche

Bohémond veut se rendre indispensable face aux autres seigneurs pour justifier sa mainmise sur la ville une fois prise.

Le dernier jour de l’année 1097, lui et Robert de Flandre, partis chercher des vivres au sud, rencontrent l’armée de secours de Duqaq, émir de Damas, et la vainquent. Mais l’expédition est un échec et les vivres manquent toujours. En février 1098, c’est Ridwan, émir d’Alep qui vient au secours d’Antioche. Bohémond, fin stratège, renverse la tendance et les Turcs sont vaincus.

Mars 1098, une flotte anglaise débarque à Saint-Siméon, port à l’embouchure de l’Oronte. Elle amène des renforts et du matériel de guerre envoyés par Alexis Ier. Cela sert à boucler le blocus d’Antioche par la construction de châteaux confiés à Raymond et Tancrède. La tendance s’inverse pour le pèlerinage : les Turcs sont désormais complètement enfermés et non plus ravitaillés. Même les populations chrétiennes ne leur vendent plus de vivres.

2019-09-02T14:31:41+02:00