La guerre du Sonderbund et la Constitution fédérale de 1848

 

 

En 1815, les cantons suisses s’organisent autour du Pacte fédéral, susceptible d’être régulièrement révisé. En 1843, le canton suisse de Lucerne, conservateur et catholique, fait appel aux jésuites pour enseigner dans ses écoles. Un soulèvement de francs-tireurs, soutenus par les cantons libéraux, attaque le canton. Cet épisode encouragea sept cantons, conservateurs et catholiques, à former le Sonderbund, une alliance à vocation défensive qui envisage de les doter de pouvoirs militaires. La population est mobilisée autour de la défense du catholicisme et des anciennes libertés.

Entre 1846 et 1847, les radicaux et libéraux, par des mouvements révolutionnaires et des élections, s’imposent à la Diète (assemblée des députés des cantons suisses). A l’été 1847, ils annoncent leur intention de dissoudre le Sonderbund et de faire de l’Etat suisse un Etat fédéral. Le 16 octobre, le Sonderbund mobilise ses troupes. Le conflit intéresse les grandes puissances européennes (France, Prusse, Autriche), garantes du Pacte fédéral de 1815 et inquiètes de la poussée libérale-radicale au coeur de l’Europe. Le Sonderbund cherche d’ailleurs des appuis auprès de ces puissances conservatrices.

Le 24 octobre 1847, la Diète réagit et mobilise 50 000 hommes, confiés à Guillaume-Henri Dufour. Le conseil de guerre du Sonderbund se précipite alors et attaque le canton du Tessin le 3 novembre. Le Sonderbund abandonne alors son argument défensif. Mais Dufour contre-attaque en isolant les cantons et en les faisant capituler progressivement. Entre le 25 et le 29 novembre, le Conseil de guerre du Sonderbund est dissout, les cantons se rendent.

 

En janvier 1848, France, Prusse, Autriche et Russie menacent la Diète d’intervenir si elle ne revient pas sur les revendications du Sonderbund. Mais la Révolution de Février à Paris et les conséquences qu’elle engendre empêchent les puissances d’intervenir.

La Diète commence alors la rédaction d’une constitution d’inspiration libérale mais en intégrant les préoccupations des vaincus. Acceptée par les cantons dans l’été 1848, cette première constitution instaure l’Etat fédéral suisse à partir du 12 septembre 1848.

Le Général Dufour accompagné de tous les colonels de division et de quelques colonels de brigade, lithographie de Orell, Füssli and co, Zürich, Morges military museum.

Retour à la carte

2018-09-17T16:08:20+02:00